• Jonas

Ambassade de France à Moscou

Ambassade de France à Moscou, avec le général attaché Défense et le Ministre conseiller, à la maison Igoumnov, située au sud du cœur historique de Moscou et du Kremlin, dans le quartier Zamoskvoretche, à l'emplacement des anciens jardins potagers du tsar.


À l'origine se trouvait dans la rue Bolchaïa Iakimanka une maison carrée appartenant à Nikolaï Ivanovitch Loukianov, construite après l'incendie de 1812, dans le style empire et embellie peu après de corniches et de colonnes. Elle fut achetée en 1851 par Vera Igoumnova. Mais en 1895, Nikolaï Vassilievitch Igoumnov, riche industriel moscovite, fit construire un nouvel édifice par Nikolaï Pozdeïev, un architecte de sa ville natale Iaroslavl, en remplacement de la maison familiale qu'il jugeait indigne de sa position sociale. Il fut bâti dans le style « pseudo-russe » à la mode à cette époque (que l'on retrouve avec le grand magasin Goum ou le musée historique) avec des emprunts à différents styles architecturaux russes, comme celui d'anciens térems en bois ou d'églises orthodoxes, dont celles de la ville de Iaroslavl. La construction, mêlant pierre, briques et faïences, est composée de nombreux éléments décoratifs lui donnant un aspect assez massif, mais reflétant la « magnificence » de son propriétaire. L'intérieur est lui aussi luxueux et regorge d'ornements polychromes, mais dans un style plus néoclassique, d'inspiration française, byzantine ou baroque.


La maison Igoumnov, dont les propriétaires disparurent, fut réquisitionnée en 1917 et donnée à un club de travailleurs, et elle servit aussi de centre médical. En 1938, elle fut donnée à bail à la France par les autorités soviétiques pour un loyer annuel de 100 000 roubles.



© 2018 par Jonas Berteau