• Jonas

Orléans, sur les pas de Sainte Jeanne d'Arc

Mis à jour : 26 nov. 2019

En avance sur le programme, je prends du bon temps sur la place de la cathédrale, je contemple ce lieu chargé d'histoire, au son de la cornemuse dans la cathédrale, un héritage de la Auld Alliance.


Nous venons tous un peu d’Orleans. Autant que nous l’ont montré les pilotes du Normandie Niemen, à nous autres et à la face du monde, le Français est à la fois corsaire et mousquetaire : qu’ils furent prolétaires, bourgeois ou aristocrates, ils s'étaient portés volontaires pour poursuivre le combat et traverser le monde en rejoignant les soviétiques, partageant avec eux leurs conditions de vie, et étonnant le monde avec leur panache, leur audace et leur bravoure, leur courage et leur loyauté.


Autrefois ce fut une fille, une pucelle. Qui s’élèvera demain ? La France est éternelle.


Avant de fermer les yeux ce soir là, j'aurai parcouru 392 km en 3 jours et un total de 772 km en 6 jours. Le lendemain matin à 10:00, cérémonie au cimetière de Saint Geneviève des Bois, pilotée par l'Amicale des Anciens Légionnaires de Paris.



© 2018 par Jonas Berteau