• Jonas

Par le fleuve ...

Plusieurs jours de course le long d'un fleuve, en autonomie complète, sans trouver ni habitations ni commerces, que des industries. Les jours se ressemblent à l'identique. Début de l'enfer. J'ai tenté de sortir de l'itinéraire par une cimenterie ... j'ai du revenir sur mon itinéraire, recouvert de poudre blanche. Une erreur. Une autre tentative en remontant une inclinaison élevée, à bout de bras ... erreur, face à l'absurde ...



© 2018 par Jonas Berteau